Tu cherches des fleurs durables et tu ne sais pas lesquelles choisir entre fleurs séchées et fleurs stabilisées ? Tu ne vois pas bien la différence ? Je t’explique, te donne l’option que j’ai choisie pour mes bougies fleuries et t’aide à faire ton choix !

Fleurs séchées dans un vase

Rendre les fleurs (presque) éternelles : que ce soit chez un fleuriste ou dans une boutique de décoration, tu as sûrement déjà vu ces jolies bottes de fleurs colorées, parfois appelées fleurs séchées, parfois fleurs stabilisées.

Ces termes qualifient deux manières de préserver les fleurs et d’allonger leur durée de vie en retirant l’humidité qu’elles contiennent. Ainsi, elles ne se faneront et ne se décomposeront pas. Mais spoiler : bien que le but soit le même, ce sont deux choses différentes, aussi bien dans le processus que dans le résultat final !

Alors si tu te demandes ce qui les distingue l’une de l’autre, cet article est pour toi ! Et je t’y explique aussi pourquoi Petits Phares a fait le choix de la fleur… séchée (et en plus Bretonne !). En avant !

#1 – Les fleurs séchées : une technique 100% naturelle

Comme leur nom l’indique, ce résultat est obtenu par… séchage (ah bon ?! 🤓), ce qui va permettre de retirer toute l’humidité qu’elles contiennent naturellement. Généralement, on sèche les fleurs tête en bas, après les avoir laissé quelques jours dans un fond d’eau claire, fraîche et propre. Certaines variétés spécifiques se sèchent parfois plutôt dans un fond d’eau, jusqu’à évaporation sans passer par le stade tête en bas, comme l’hortensia et le mimosa.

Pour un séchage réussi, l’atmosphère doit être bien maîtrisée ; l’idéal pour faire ses fleurs séchées : une pièce à température ambiante, sans lumière directe, plutôt sombre et exempte d’humidité (le plus important !) et de poussière. Le processus a une durée variable, qui peut durer jusqu’à plusieurs semaines selon les conditions.

Après séchage, la fleur a conservé sa forme et sa couleur naturelles. En revanche, elle sera moins souple et flexible que lorsqu’elle est fraîche. Elle a une loooongue durée de vie, pour peu qu’elle soit conservée dans les bonnes conditions : alors, on évite de lui remettre de l’humidité en la gardant dans une pièce appropriée (donc, pas ta salle de bains ni ta cuisine par exemple 😉), et on ne la place pas à la lumière directe qui risquerait de “faire passer” la couleur des pétales et les ternir.

Des bottes de fleurs séchées blanches et bleues
Des fleurs stabilisées rose et bleu

#2- Les fleurs stabilisées : un autre processus pour un autre effet

 

Les fleurs stabilisées quant à elles sont préservées par l’immersion dans une solution à base de glycérine et d’eau, les tiges sont plongées dans un bain pendant environ 1 semaine ; puis, le processus est finalisé en les accrochant tête en bas.

Une fois stabilisée, la fleur reste un peu plus souple qu’une fleur séchée, et sa couleur est généralement un peu plus vive… mais qui “ne bouge pas” dans le temps, et peut donc lui donner un aspect un peu figé. Elles sont également parfois colorées, dans des teintes disons… plus ou moins naturelles et à partir de colorants plus ou moins sains également.

Une bougie naturelle avec des fleurs séchées

#3- Quelles utilisations ?

 

Les deux sont très populaires et sont idéales dans pas mal d’applications : décoration d’intérieur, composition florale, loisirs créatifs… Si tu as la fibre créative, c’est un vrai régal et tu peux te lancer dans la confection de tout plein d’objets hyper sympa et tendances : de la couronne au peigne fleuri, en passant par le bouquet, le centre de table, les tambours fleuris… et évidemment, la bougie fleurie !

La seule différence entre les deux sur ce point sera finalement le style et l’apparence : la fleur séchée convient parfaitement à une décoration bohème et rustique, la fleur stabilisée apporte une touche plus contemporaine.

Un bouquet de fleurs séchées dans un vase en grès bleu

#4- Pourquoi on a choisi les fleurs séchées : mon avis et les raisons de ce choix

 

De mon côté, ma préférence est très nette ; mon choix a été tout de suite évident, et s’est porté dès le début sur… la fleur séchée !

Mais pourquoi, me diras-tu ? Car on l’a vu, les couleurs de la fleur stabilisée sont généralement un peu plus vibrantes et n’évoluent pas dans le temps, alors on pourrait penser que la meilleure option était celle-ci : mais honnêtement, pour moi, ça n’était pas envisageable et je t’explique pourquoi !

À mes yeux, utiliser des fleurs stabilisées aurait été un non-sens et n’aurait pas été en adéquation avec mes valeurs ; en effet, l’une des lignes de conduite de Petits Phares est de travailler avec des matières les plus responsables possibles, ce qui signifie entre autres de les sourcer au plus près, de veiller à la manière dont elles sont produites, et de les choisir les plus brutes possible. Or, les fleurs stabilisées subissent un traitement, et même si celui-ci est généralement “naturel”, c’est rajouter une étape supplémentaire dans la chaîne de production. Et il faut bien avoir en tête que toute étape dans cette chaîne a un impact écologique et un coût pour la planète. Alors pour moi, c’était non ! 🚫

Ensuite, d’un point de vue esthétique, je préfère largement l’aspect des fleurs séchées. Je trouve le rendu beaucoup plus naturel et les couleurs moins figées que les fleurs stabilisées. Pour faire ressortir encore plus leurs teintes, ces dernières sont très souvent colorées (voire blanchies, avec du chlore par exemple), et en plus de questionner encore une fois l’impact écologique de ces processus, je n’apprécie personnellement pas du tout le rendu qui, je trouve, ne rend pas honneur à la beauté naturelle des fleurs. Et puis, j’aime le fait que les couleurs des pétales vont encore un peu évoluer, vont réagir à l’ambiance lumineuse, vont offrir d’autres teintes…

Car finalement, pourquoi essayer de changer ce que la Nature a fait de plus beau ? Cela fait partie de l’ADN de Petits Phares, de travailler avec la Nature, avec ce qu’elle peut nous offrir et en la respectant. Alors, la plus belle manière de la remercier est pour moi sans aucun doute de la mettre en valeur en utilisant ce qu’elle nous offre… naturellement.

 

Tu l’auras compris, pour Petits Phares le choix s’est porté sans aucune hésitation sur les fleurs séchées, ce qui me permet en plus de travailler presque exclusivement en local, avec de petites fermes florales (découvres-en plus à ce sujet sur cette page) !

Ce sont deux options viables pour préserver les fleurs, mais leurs bénéfices et le rendu esthétique sont différents. Les fleurs stabilisées ont une couleur vive qui n’évoluera pas dans le temps, mais pour un look naturel et plus rustique, les fleurs séchées l’emportent haut la main !

HIVER EN BRETAGNE

ÉDITION LIMITÉE

LES BOUGIES

DORÉES & ARGENTÉES

LES GALETS FLEURIS

DÉCO À SUSPENDRE

LES OBJETS

POUR LA MAISON

LES BOUGIES

EN TERRAZZO DE FLEURS